bloc


bloc

bloc [ blɔk ] n. m.
XIIIe; moy. néerl. bloc « tronc abattu »
I
1Masse solide et pesante constituée d'un seul morceau. Un bloc de marbre, de granit. Bloc de bois. 2. bille, grume. Taillé dans un seul bloc. monolithe, monolithique (cf. D'une pièce). « Cette barrière, avec un bloc de pierre pour faire le contrepoids ! » (Martin du Gard).
Géol. Compartiment de l'écorce terrestre limité par des failles. Bloc faillé, basculé. horst. Bloc erratique : rocher apporté par un ancien courant de glace.
2Par anal. Bloc de papier à lettres, bloc de bureau : ensemble de feuillets de même dimension, collés ensemble sur un seul côté et facilement détachables. ⇒ bloc-notes. « Le bloc à en-tête, sur lequel Antoine écrivait ses ordonnances » (Martin du Gard).
Bloc d'habitations : pâté de maisons entre des rues perpendiculaires. — (calque de l'angl. block) Pâté de maisons, dans un pays anglo-saxon.
3Par ext. Éléments groupés en une masse compacte, homogène. « La famille oppose à l'étranger un bloc sans fissure » (F. Mauriac).
Polit. Le bloc des gauches : les gauches alliées. ⇒ cartel, coalition, 1. union. « La France est divisée en deux blocs adverses » (Duhamel). Écon. Bloc monétaire, bloc or. zone (3o). Fin. Bloc de contrôle : nombre de titres assurant le contrôle d'une société. — Loc. verb. FAIRE BLOC : former un ensemble solide. Faire bloc contre l'agresseur. s'unir. Loc. Tout d'un bloc : tout d'une pièce. « elle tourna sur ses talons, tout d'un bloc, comme une statue sur un pivot » (Flaubert ).
4Ensemble d'éléments normalisés, groupés dans un espace restreint. Bloc-cuisine, bloc-évier, bloc-porte (aussi bloc-cylindres, bloc-moteur) . Chir. Bloc opératoire. Aviat. Bloc technique d'un aéroport. Inform. Suite de caractères traités ensemble, dans un fichier, une mémoire.
5Physiol. Élément constituant un obstacle à la transmission d'une impulsion nerveuse (surtout au niveau du cœur).
6Loc. adv. EN BLOC : tout ensemble, en totalité. ⇒ globalement (cf. En gros, en masse). Admettre en bloc un système. « Le prolétariat est bien résolu à se soulever, en bloc » (Martin du Gard).
II(de bloquer) Loc. adv. À BLOC.
1Mar. Hisser une voile, un pavillon à bloc, jusqu'à toucher la poulie de la drisse. — Par ext. Complètement, à fond. Fermé, vissé à bloc. Serrer les freins à bloc. bloquer.
2Fig. et fam. Travailler à bloc, le plus possible. Être gonflé à bloc.
III(1846; du bloc de bois aux pieds des esclaves) Fam. Prison. (1861) Salle de police. « Le lieutenant-colon le fixait comme s'il voulait le mettre au bloc » (Proust).

bloc nom masculin (moyen néerlandais bloc, tronc) Masse compacte de quelque chose, d'une seule pièce, peu ou pas travaillée : Un bloc de marbre. Ensemble de feuilles attachées par un de leurs bords et détachables : Bloc de papier à lettres. Synonyme de bloc-notes. Ensemble indivisible, dont on ne peut rien détacher : Ces propositions forment un bloc. Groupe d'États, de collectivités, de partis, etc., unis pour une action commune ou participant d'un même système idéologique : Le bloc soviétique. Groupe d'immeubles d'habitations ou de constructions assez important, formant une unité limitée par des voies de circulation. Populaire. Prison, salle de police : Envoyer quelqu'un au bloc. Bâtiment Élément de construction industrialisé pour murs et cloisons. Droit Zone qu'un pays délimite dans ses eaux territoriales et concède, le cas échéant, à une société pétrolière pour la prospection ou l'exploitation du plateau continental. Fortification Dans le système de fortifications de 1939, massif bétonné, doté de moyens de feu et d'observation. Géologie Ensemble géologique de dimensions continentales (blocs continentaux) ou, au contraire, objet de plus petite dimension, tels les blocs exotiques situés soit dans une série sédimentaire, soit à la base d'une unité charriée. Fragment rocheux, anguleux ou émoussé, de taille supérieure à 25 cm. Informatique Groupe de caractères ou de mots enregistrés en mémoire, destinés à être traités ou transférés ensemble. Sur une bande magnétique, enregistrement compris entre deux espaces séparateurs. Ensemble de circuits d'un ordinateur concourant à une même fonction. Mines Morceau de roche ou de minerai de dimensions supérieures à quelques centimètres. Volume élémentaire de découpage d'un gisement en vue de certaines méthodes d'exploitation. Volume minimal susceptible d'être sélectionné lors de l'exploitation d'un gisement. Sports Synonyme de block. Statistique Groupe de sujets soumis à certains traitements dans le cadre d'un plan scientifique d'expériences. Technique Groupe d'organes constituant un ensemble dont, en général, on pourra facilement opérer la substitution, sur un appareil ou une machine quelconque. ● bloc (citations) nom masculin (moyen néerlandais bloc, tronc) Édouard Herriot Troyes 1872-Saint-Genis-Laval, Rhône, 1957 Académie française, 1946 La Révolution n'est pas un bloc. Elle comprend de l'excellent et du détestable. Aux sources de la liberté Gallimard Commentaire Réponse à l'affirmation de Clemenceau. Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 Ce bloc enfariné ne me dit rien qui vaille, S'écria-t-il de loin au général des chats. Fables, le Chat et un vieux rat un rat méfiant Stéphane Mallarmé Paris 1842-Valvins, Seine-et-Marne, 1898 Calme bloc ici-bas chu d'un désastre obscur […]. Poésies, Hommages et tombeaux, le Tombeau d'Edgar Poe Georges Clemenceau Mouilleron-en-Pareds, Vendée, 1841-Paris 1929 La Révolution est un bloc. Intervention à la Chambre des députés, 29 janvier 1891 Commentaire Un drame de V. Sardou, Thermidor, représenté en 1891, avait été à l'origine de tels désordres que Clemenceau l'évoqua devant la Chambre des députés : « Que cela nous plaise ou que cela nous choque, la Révolution française est un bloc… un bloc dont on ne peut rien distraire, parce que la vérité historique ne le permet pas. » ● bloc (difficultés) nom masculin (moyen néerlandais bloc, tronc) Orthographe Mots composés avecbloc. Les mots composés avec bloc- pour premier élément s'écrivent avec un trait d'union ; mais on écrit sans trait d'union bloc opératoire (opératoire est adjectif). Si le second élément du composé désigne une chose qui peut être comptée (une cuisine, une douche, un évier, etc.), les deux éléments s'accordent au pluriel ; si le second élément du composé désigne une chose qui ne peut pas être comptée (la cuisson, l'eau), il ne prend pas la marque du pluriel mais bloc prend un s ; enfin, deux composés, bloc-cylindres et bloc-notes, s'écrivent toujours avec un s au deuxième élément. ● bloc (expressions) nom masculin (moyen néerlandais bloc, tronc) À bloc, à fond, complètement, de manière à bloquer quelque chose : Serrer le frein à bloc. En bloc, en totalité, sans entrer dans le détail. Faire, former bloc, s'unir (avec quelqu'un) de manière étroite pour résister, lutter ou s'imposer. Familier. Gonflé, remonté à bloc, plein d'entrain, décidé. Bloc de contrôle, nombre d'actions qui permet à son titulaire de s'assurer le contrôle d'une société. Bloc opératoire, ensemble des locaux d'un service de chirurgie destinés aux opérations. Bloc autonome, dispositif d'éclairage de sécurité. Bloc monétaire, ensemble de pays dont les monnaies sont rattachées à une monnaie commune. Poste bloc, poste de distribution contenu dans une enveloppe métallique fermée et robuste. Bloc frigorifique, ensemble des chambres froides d'une station fruitière, d'un abattoir, etc. Amas, champ, chaos de blocs, concentration locale, à la surface du sol, de nombreux blocs de roches généralement d'origine périglaciaire. Bloc d'or ou d'or platiné, bloc destiné à être incrusté (inlay ou onlay) dans une dent en vue de la reconstitution de celle-ci. Bloc obturateur de puits, synonyme de bop. Bloc de poudre, masse de poudre employée dans les engins autopropulsés. Bloc de sûreté, ensemble d'organes qui commandent des mécanismes de fermeture, tels que serrure, verrou, loquet, crémone, targette, etc. (Pour une serrure, il est constitué d'un rotor mobile dans un stator, les deux étant rendus solidaires par un certain nombre d'éléments ; le déverrouillage ne peut se faire que par une clé au crantage approprié à la combinaison mécanique intérieure.) ● bloc (homonymes) nom masculin (moyen néerlandais bloc, tronc) block nom masculin bloque forme conjuguée du verbe bloquer bloquent forme conjuguée du verbe bloquer bloques forme conjuguée du verbe bloquerbloc (synonymes) nom masculin (moyen néerlandais bloc, tronc) Ensemble indivisible, dont on ne peut rien détacher
Synonymes :
- totalité
Contraires :
- élément
- tronçon
Groupe d'États, de collectivités, de partis, etc., unis pour une...
Synonymes :
Mines. Morceau de roche ou de minerai de dimensions supérieures à...
Synonymes :
Contraires :
En bloc
Synonymes :
Contraires :
- en détail
- en partie
Pétrole. Bloc obturateur de puits
Synonymes :
- bop
Synonymes :
- Sports. block ● bloc nom masculin (anglais block, obstruction) Ralentissement ou blocage de la conduction de l'influx électrique aux cellules nerveuses ou musculaires. ● bloc (expressions) nom masculin (anglais block, obstruction) Bloc auriculo-ventriculaire, altération de la conduction électrique dans le tissu nodal (tissu propre au muscle cardiaque) entre oreillettes et ventricules. ● bloc (homonymes) nom masculin (anglais block, obstruction) block nom masculin bloque forme conjuguée du verbe bloquer bloquent forme conjuguée du verbe bloquer bloques forme conjuguée du verbe bloquer

bloc
n. m.
rI./r
d1./d Masse, gros morceau d'une matière pesante et dure à l'état brut. Des blocs de pierre.
d2./d Fam. Prison.
d3./d Carnet de feuilles de papier détachables.
d4./d Fig. Assemblage d'éléments homogènes. Faire bloc: s'unir fortement.
d5./d SPORT Bloc de départ: Syn. (off. recommandé) de starting-block.
d6./d Ensemble de bâtiments, d'équipements. Bloc d'immeubles. Bloc technique. Bloc opératoire.
|| (Afr. subsah., Québec, Suisse) Immeuble à plusieurs étages.
d7./d Loc. adv. En bloc: en gros, en totalité. Il a refusé en bloc mes propositions.
rII./r MED Bloc cardiaque: arythmie due à une interruption de la propagation de l'activation électrique du coeur.
rIII/r Loc. adv. à bloc.
d1./d De façon à bloquer, à fond. Serrer un frein à bloc.
d2./d Fig., Fam. (Comme augmentatif.) être gonflé à bloc.

I.
⇒BLOC1, subst. masc.
A.— Rare. ,,Action de bloquer, de rendre immobile`` (Ac. 1932).
En partic., JEUX (billard). Action d'immobiliser la bille contre une bande.
P. méton., ARTILL. ,,Système de fermeture de culasse de certaines pièces de canon de petit calibre`` (Nouv. Lar. ill.).
B.— Masse pesante, informe et assez considérable constituée d'un seul tenant.
1. [En parlant d'une matière solide et dure] :
1. Les blocs de granit qui forment la bordure du trottoir sont disposés bout à bout. Je marchais dessus, d'abord sans y penser; puis je commençais à m'apercevoir que, tous les deux pas, je posais le pied sur l'interstice qui sépare deux des blocs de la bordure.
G. DUHAMEL, Confession de minuit, 1920, p. 88.
SYNT. Un bloc de granit, de marbre, de rocher; un grand, un gros bloc; un bloc massif.
P. anal., vx. Synon. de billot :
2. Capeluche fut conduit aux halles; c'était son valet qui devait lui trancher la tête. Il lui expliqua bien comment il fallait s'y prendre, aiguisa le fer de la hache, ajusta le bloc comme s'il eût été encore, non le patient, mais l'exécuteur, cria merci à Dieu et tendit le cou.
BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 4, 1821-24, p. 190.
P. comp. :
3. Que j'ai été fou, pensait-il ... Je me suis uni à tout jamais avec une femme qui ne m'aime pas, qui ne m'a jamais aimé... Et il se répétait avec dégoût : « un cœur comme un bloc de glace... comme un bloc de glace ».
MAUROIS, Ariel ou la Vie de Shelley, 1923, p. 156.
P. ext. [En parlant d'une masse compacte] Un bloc de neige :
4. Chère cousine! grande et lente, ... Je la dévore des yeux quand elle s'habille... les jours où elle couche dans notre petite chambre, pour être au marché la première, avec ses blocs de beurre fermes et blancs comme les moules de chair qu'elle a sur la poitrine.
J. VALLÈS, L'Enfant, 1879, p. 22.
Spéc., ARTS GRAPH. Bloc de plomb. Billot dont se sert le graveur pour fixer son ouvrage. IMPRIM. ,,Support des clichés. Ils sont en bois, en fer ou en alliage`` (CHAM. 1969). Clichés montés sur bloc. Ligne-bloc. ,,Ligne composée en un seul lingot par les composeuses mécaniques de genre linotype`` (VOYENNE 1967). JEUX. Cube de bois ou d'autres matières dures que les enfants emploient pour faire des constructions :
5. Il [Frédéric] rentra dans la maison et chercha son fils, qui jouait avec des blocs sur le tapis du salon.
J. CHARDONNE, Les Varais, 1929, p. 177.
2. Emplois fig. ou métaph.
P. métaph.
♦ [En parlant d'une pers.] :
6. ... depuis, malgré Fra Angelico, je vois les anges avec la carrure d'Achille ... C'était un bloc de deux mètres de haut, de plus d'un mètre de large, un rectangle, presque un carré qui glissait, s'approchant ou s'éloignant avec une vélocité et un silence stupéfiants...
GIONO, L'Eau vive, 1943, p. 336.
7. Ma jalousie ne connut plus de bornes le jour où l'on m'apprit que M. Simonnot, cette statue, ce bloc monolithique, était par-dessus le marché indispensable à l'univers.
SARTRE, Les Mots, 1964, p. 73.
♦ [En parlant d'une chose] :
8. Le temps était, depuis une semaine déjà, atroce. Des fleuves de suie roulaient, sans discontinuer, au travers des plaines grises du ciel, des blocs de nuées pareils à des rocs déracinés d'un sol.
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 166.
Au fig.
♦ [En parlant d'une pers.] :
9. D'un coup, Gondran est un bloc de force. La puissance gonfle ses bras, s'entasse dans les larges mains sur le manche de la bêche. Le bois en tremble.
GIONO, Colline, 1929, p. 51.
♦ [En parlant d'une chose]. L'homme a d'informes blocs dans l'esprit, préjugés, / Vice, erreur, dogmes faux d'égoïsme rongés (HUGO, L'Année terrible, 1872, p. 122). Cf. aussi agglomérer ex. 15.
3. Emplois spéc.
GÉOL. Bloc continental. Masse unique que formeraient sans les mers la plupart des continents. Le bloc continental unique aurait dérivé du sud au nord (Ch. COMBALUZIER, Introd. à la géol., 1961, p. 147).
GÉOMORPHOLOGIE
a) Bloc-diagramme. ,,Interprétation graphique perspective de cartes ou de photographies d'une zone délimitée, montrant par des coupes géologiques contiguës les rapports entre la structure du sous-sol et la topographie`` (GEORGE 1970).
b) Bloc erratique. ,,Rocher de fort volume, d'origine étrangère aux rochers sur lesquels il repose et dans une position telle qu'il n'a pu être apporté que par un courant de glace`` (GEORGE 1970).
P. comp. :
10. ... le valentinianisme et le séthianisme demeurent deux grandeurs historiques distinctes, représentent deux branches différentes du gnosticisme. Le codex Jung fait décidément, de la sorte, dans l'ensemble de la découverte, figure de bloc erratique, et l'on est même amené à soupçonner qu'il a dû être introduit du dehors et tardivement dans la bibliothèque, peu à peu constituée, de la communauté gnostique de Khénoboskion.
Philos. Relig., 1957, p. 4211.
C.— P. ext. Ensemble de choses formant un tout plus ou moins homogène :
11. A perte de vue, autour de nous, l'univers tient par son ensemble. Et il n'y a qu'une manière réellement possible de le considérer. C'est de le prendre comme un bloc, tout entier.
TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 38.
♦ ,,Paquet de feuilles de papier de petites dimensions, collées ensemble par la tranche et pouvant se séparer avec facilité`` (Lar. comm. 1930). Bloc. de papier à lettres, bloc(-)notes; bloc de bureau.
En partic. Groupe d'immeubles. Synon. pâté de maisons; p. ext., immeuble groupant plusieurs appartements.
Au fig. :
12. Lors donc que j'exprimai, dans les agitations de la foule parlementaire, cette opinion que « la révolution française est un bloc ... (exclamations au centre. Nouveaux applaudissements à gauche), un bloc dont on ne peut rien distraire ».
CLEMENCEAU, L'Iniquité, 1899, p. 234.
P. anal. [En parlant de pers., de collectivités,... que les idées, les intérêts ou les sentiments apparentent] Une famille forme un bloc indestructible (A. ARNOUX, Les Crimes innocents, 1952, p. 2) :
13. O dernier individualiste entre le bloc bourgeois et la masse des prolétaires lavés, sportifs, méthodiques, croyants ... ascètes de la liberté et esclaves de l'ascétisme, ô lanceur de bombes de ma jeunesse, je te salue.
A. ARNOUX, Les Gentilshommes de ceinture, 1928, p. 70.
POL. Alliance, union plus ou moins étroite de partis politiques ou d'États. Le bloc des gauches, le bloc national :
14. ... grâce à la Triple Entente, l'Angleterre avait pu rendre inexpugnable sa toute-puissance sur les mers du globe! À cette politique d'impérialisme effronté, le seul obstacle était le bloc germanique. Pour que l'hégémonie de la Triple Entente fût assurée, il lui restait encore à désagréger ce bloc.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, pp. 415-416.
15. ... l'Agence Tass, (...) déclare notamment que les représentants des puissances occidentales ont exhorté la majorité à leurs ordres à repousser la proposition soviétique qualifiant d'incompatibilité avec la qualité de membre de l'O.N.U. la participation au bloc atlantique...
Combat, 19-20 janv. 1952, p. 4, col. 5.
16. À l'heure qu'il est, la division du monde en deux blocs est un fait : on est obligé d'accepter en bloc ou l'Amérique ou l'Urss.
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 467.
Loc. verbale. Faire bloc, former bloc avec qqn, avec qqc. :
17. Et à la mauvaise habitude de parler de soi et de ses défauts il faut ajouter, comme faisant bloc avec elle, cette autre de dénoncer chez les autres des défauts précisément analogues à ceux qu'on a.
PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 743.
Spéc., AUTOM. Bloc-cylindres. Ensemble formé par les cylindres et leur chemise d'eau. Bloc moteur. Ensemble formé du moteur, de l'embrayage et de la boîte de vitesse. CHIR. Bloc opératoire. ,,Ensemble des locaux et du matériel nécessaires aux interventions dans un centre chirurgical`` (Méd. biol.). INFORM. ,,Suite de caractères ou de mots traitée comme un tout. La principale raison des blocs est le contrôle des erreurs`` (GUILH. 1969). PHILATÉLIE. Ensemble d'au moins quatre timbres formant un carré ou un rectangle. PUBLIC. Bloc publicitaire (G. et H. COSTON, L'A.B.C. du journ., 1952, p. 176). TECHNOL. ,,Planche portant en relief les dessins qui doivent être reproduits sur l'étoffe, et dont se servent les imprimeurs sur tissus`` (Nouv. Lar. ill.). TRAV. PUBL. Bloc de béton, bloc de ciment armé.
D.— Loc. adverbiales
1. D'un bloc. En totalité :
18. Il [l'ancien monde] avait pris son parti de l'injustice. Au lieu de ruser avec elle, il l'avait acceptée d'un bloc, tout d'une pièce, il en avait fait une constitution comme les autres, ...
BERNANOS, Journal d'un curé de campagne, 1936, p. 1065.
2. En bloc. Même sens :
19. Le brave homme adore son régiment, ses officiers, ses hommes et même ses chevaux (en bloc, car il ne les distingue pas les uns des autres).
GYP, Mariage civil, 1892, p. 100.
20. Vous voudriez trouver dans les sciences, d'un coup et en bloc, toutes les vérités, lorsque nous les déchiffrons à peine, lorsqu'elles ne seront sans doute jamais qu'une éternelle enquête.
ZOLA, La Joie de vivre, 1884, p. 993.
♦ En gros :
21. Je fis venir un de ces hommes estimés dans le pays, qui achètent les propriétés en bloc pour les revendre en détail, un ce ces monnayeurs intelligents de la terre, ...
LAMARTINE, Les Confidences, 1849, p. 9.
Dans son (leur) ensemble, dans sa (leur) totalité :
22. Étant né dans ce désert, je ne puis songer en tout cas à en parler comme un visiteur. Est-ce qu'on fait la nomenclature des charmes d'une femme très aimée? Non on l'aime en bloc, si j'ose dire, avec un ou deux attendrissements précis, qui touchent à une moue favorite ou à une façon de secouer la tête.
A. CAMUS, L'Été, 1954, p. 96.
Rem. On rencontre dans la docum. le subst. masc. bloc-système, ch. de fer. ,,Dispositif de sécurité intéressant la circulation des trains`` (GIRAUD 1956); forme abr. bloc. Attesté dans la plupart des dict. gén. à partir de Lar. 19e Suppl. 1878.
Prononc. :[]. Tous les dict. indiquent la prononc. de c final (cf. Ac. 1798 : ,,on prononce le c``). À ce sujet, cf. GRAMMONT Prononc. 1958, p. 94. Cependant LITTRÉ fait la rem. suiv. : ,,le c ne se prononce que quand le mot est isolé, voyez ce bloc, dites : blok, mais un bloc de marbre, dites : un blo de marbre; on prononce encore le c quand bloc est suivi d'une voyelle ou d'une h aspirée : un bloc énorme, dites : un blo-k énorme; cependant plusieurs prononcent en toute occasion le c et disent : un blok de marbre. Au pluriel, les règles sont variables : des blo de marbres ou des blok de marbre, suivant la prononciation que l'on suit au singulier; quant à l's on dira, encore selon la prononciation que l'on suit : des blo-z énormes ou des blo-k énormes ou même suivant quelques-uns, des blo-ks énormes``; cf. la réponse de Lar. 19e à la rem. de LITTRÉ : ,,Nous ne saurions partager cet avis, et nous maintenons la prononciation complète dans tous les cas``. Enq. :/blok/.
Étymol. ET HIST. — 1. 1262 « tronc où sont collectées les aumônes » (Bans aux échev., OO, ass. sur les drap. de Douay, f° 4 r°, Arch. Douai dans GDF.); emplois techn. a) XVIe s. [?] selon FEW, t. 15, 1, 163b « entraves (blocs de bois mis aux pieds des prisonniers) » (Jugem. et Sent., II, 176, A. Liège [impr. au XVIIe s.] dans GDF. Compl.); d'où 1846 arg. « prison » (ds ESN. 1965); b) 1678 mar. (GUILLET, Les Arts de l'homme d'épée, L'Art de la navigation); d'où 1838 à bloc (Ac. Compl. 1842); 2. 1409 p. anal. « morceau considérable d'une substance pesante » (Compte de recettes, 18e Somme de mises, A. Tournai dans GDF. Compl.); 3. fig. « éléments groupés en une masse homogène » a) 1559 en bloc loc. adv. (AMYOT, Cat. et Arist. comp., 1 dans LITTRÉ); b) av. 1781 « quantité considérable et homogène » (Turgot dans Lar. 19e); c) 1901 pol. bloc réactionnaire (JAURÈS, Ét. socialistes, p. 27).
Empr. au m.néerl. bloc (néerl. mod. blok) (VALKH., p. 63; FEW t. 15, 1, p. 168; EWFS2) dont les différents sens (v. VERDAM) ont peut-être fait l'obj. d'empr. successifs. Cet étymon semble préférable au m. b. all. blok qui convient au point de vue phonét. et présente sensiblement les mêmes accept. que le m. néerl. (LASCH-BORCHL.), mais convient moins bien du point de vue hist. (v. VALKH., pp. 38-39).
II.
⇒BLOC2, subst. masc.
A.— Instrument de torture en bois à charnières dans lequel on serrait les pieds des condamnés ou des esclaves en Amérique et dans les colonies :
1. Les punitions corporelles sont infligées aux Indiens des deux sexes qui manquent aux exercices de piété, et plusieurs péchés dont le châtiment n'est réservé en Europe qu'à la justice divine, sont punis par les fers ou le bloc.
Voyage de La Pérouse, t. 2, 1797, p. 264.
B.— Arg. des casernes ou pop. Prison, salle de police :
2. La-Soif guérit; on lui flanqua quinze jours de bloc et on lui retira ses galons.
F. COPPÉE, Prose, Vingt contes nouveaux, 1883, p. 229.
C.— Loc. adv. À bloc.
1. Complètement, à fond. Serrer, visser à bloc :
3. D'un geste machinal, il repoussait un établi contre le mur, ramassait un clou à terre, fermait à bloc un robinet, rangeait tout ce qui n'était pas à sa place.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Le Pénitencier, 1922, p. 685.
P. ext. Au maximum :
4. Il ouvre la bouche pour se gonfler à bloc de bon air doux.
GIONO, Regain, 1930, p. 114.
Au fig. :
5. Pour moi j'avoue que j'admire en plein ce toupet qu'il a eu ce jour-là. Je l'admire à bloc. Pensons-y, c'était le jour où il avait fait Booz endormi. Il avait couché avec Dieu. Avec Dieu créateur : ...
PÉGUY, Victor-Marie, Comte Hugo, 1910, p. 730.
6. ... Léon trouve Phiphi Flanchard et, pour le remonter à bloc, il affecte un certain mépris pour sa préalable couardise et feint de le bouder.
GIDE, Les Faux-monnayeurs, 1925, p. 1146.
2. Vx, MAR. ,,Se dit d'une moufle, quand les poulies dont elle est composée sont rapprochées au point de rendre tout mouvement impossible`` (LITTRÉ). Cette moufle est à bloc (Ac. Compl. 1842).
Rem. 1. Attesté dans la plupart des dict. gén. du XIXe s. 2. Cf. BARBER. 1969 ,,Un pavillon est hissé à bloc lorsqu'il touche la poulie de sa drisse``. Cf. aussi JAL1 848 ,,À bloc (...) signifie : contre la poulie.``
Prononc. :[].
STAT. — Fréq. abs. littér. :2 745. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 584, b) 2 849; XXe s. : a) 2 424, b) 3 084.
BBG. — QUEM. 2e s. t. 3, 1972, p. 24. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 12; t. 2 1972 [1925], p. 111. — Termes techn. fr. Essai d'orientation de la terminol. établi par le Comité d'ét. des termes techn. fr. Paris, 1972, p. 81, 145. — WEXLER (P. J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen (M.)]. The Hague-Paris, 1970, p. 214.

bloc [blɔk] n. m.
ÉTYM. 1262, « tronc des aumônes »; sens général, déb. XVe; probablt du moy. néerl. bloc « tronc abattu ».
———
I
1 Masse solide et pesante constituée d'un seul élément. || Un bloc de marbre, de granit, de pierre. Roche, rocher. || Bloc de bois. Billot.(XVe). || Le bloc : bloc de bois où l'on enfermait ou serrait les pieds (de condamnés, d'esclaves). || « Punis par les fers ou le bloc » (Voyage de La Pérouse) → ci-dessous, III. — Briser un bloc en morceaux. || Bloc tombé du ciel. Aérolithe. || Bloc de bois non équarri. Bille. || Petit bloc cubique. Pavé. || Taillé dans un seul bloc. Monolithe, monolithique. → D'une seule pièce. || Bloc compact, solide. || Agglomérer (cit. 2) des fragments pour former un bloc.Techn. || (Bloc de pierre). || Bloc brut : morceau de pierre non travaillée. || Bloc d'échantillon, taillé sur carrière. || Bloc débité. Libage; moellon. || Bloc de béton. || Chariot lève-blocs. Bardeur, 2.
1 Un bloc de marbre était si beau
Qu'un statuaire en fit l'emplette :
— Qu'en fera, dit-il, mon ciseau ?
Sera-t-il dieu, table ou cuvette ?
La Fontaine, Fables, IX, 6.
2 Ce bloc enfariné ne me dit rien qui vaille (…)
La Fontaine, Fables, III, 18.
N. B. Ce vers passé en proverbe, est parfois appliqué à des personnes ou à des choses dont on se méfie.
2.1 (…) l'on avait mis à la mer une embarcation, commandée par cet officier, pour reconnaître les atterrages — de l'un de ces vastes îlots, d'aspect désert, sortes de volcaniques blocs de lave qui jaillissent, noirs, à de prodigieuses altitudes, — et balancent, dans l'orageux ciel du grand océan équinoxial, d'énormes forêts d'un vert intense.
Villiers de l'Isle-Adam, Tribulat Bonhomet, p. 150.
3 Et cette barrière, avec un bloc de pierre pour faire le contrepoids ! Sont-ils retardés par ici !…
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 79.
Géol. || Bloc continental : ensemble de continents séparés par des mers peu profondes. || Bloc erratique : fragment de roche transporté par d'anciens glaciers loin de son origine. || Bloc perché, isolé et mis en saillie par l'érosion. Cheminée (de fée).
Blocs arrondis par l'érosion (érosion en boule). Boulder.Bloc de glace (en mer).
Par métaphore, littér. || « Calme bloc ici-bas chu d'un désastre obscur… » (Mallarmé, le Tombeau d'Edgar Poe).
4 Et dans l'informe bloc des sombres multitudes,
La pensée en rêvant sculpte des nations.
Hugo, les Voix intérieures, I.
(En parlant d'une personne). || « M. Simonnot, cette statue, ce bloc monolithique » (Sartre, les Mots, p. 73).
2 Techn. Masse de bois, de métal servant à divers usages ( Billot). || Bloc de plomb, billot sur lequel le graveur fixe son ouvrage.Imprim. Support des clichés. || Clichés montés sur bloc. || Ligne-bloc, ligne fondue d'un seul bloc par la linotype.Bloc de raffineur, pièce de bois sur laquelle on frappe les formes pour en détacher les pains de sucre.Masse inférieure d'une grosse enclume.Mandrin de bois du ciseleur.Presse de tabletier.Bloc de culasse d'un canon. Culasse.
Sports (athlétisme). || Bloc de départ. Starting-block.
(Anglic.). Cube. || « … son fils, qui jouait avec des blocs sur le tapis du salon » (Chardonne, in T. L. F.).
3 Ensemble de feuillets de même dimension, collés ensemble sur un seul côté et facilement détachables. || Écrire sur un bloc. || Bloc de papier à lettres. aussi Bloc-notes.
5 Elle sortit du classeur le bloc à en-tête, sur lequel Antoine écrivait ses ordonnances, et prit son stylo dans son sac.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 155.
4 a (Après 1750). Ensemble (de choses formant une unité). Amas, assemblage. || Faire un bloc de diverses marchandises.
Autom. || Bloc moteur ou bloc-moteur : groupe formé par le moteur, l'embrayage, la boîte de vitesses. Bloc-cylindres.
Fortif. Ouvrage défensif protégé et armé. Blockhaus.
Cin. || Bloc sonore : unité sonore.
Ensemble de timbres formant un carré ou un rectangle.
Chir. || Bloc opératoire (ellipt bloc).
5.1 On vous préparera pour le bloc (…) En attendant, je vais vous raser la jambe.
A. Sarrazin, l'Astragale, p. 72.
Le bloc technique d'un aéroport.
b Ensemble d'appareils groupés de manière à occuper le moins d'espace possible. || Bloc sanitaire. || Bloc d'appareils.Bloc-eau : groupement des appareils utilisant l'eau (gaine de canalisations : alimentation et vidange; appareils : baignoire, douche, évier; w.-c., etc.). || Bloc-bain (baignoire, lavabo, bidet). || Bloc-douche (la douche remplaçant la baignoire). || Bloc-cuisine, bloc-évier (évier, chauffe-eau).
5.2 (…) un quadrilatère qui s'inscrivait dans une grande pièce carrée, la divisant en deux ailes. On avait dû ajouter après coup cuisine et bloc-eau.
Christiane Rochefort, le Repos du guerrier, II, III, p. 173.
5 (1862; anglo-amér. block, 1796). Anglic. || Bloc d'immeubles, ou bloc : ensemble d'immeubles formant un ensemble isolé d'autres ensembles par des rues. Ilot, pâté (de maisons).REM. Souvent dans un contexte nord-américain (aussi écrit block → Quartier, cit. 8).
5.3 (…) les nouveaux blocs d'habitations, poussés rutilants et incongrus sur les anciens glacis, ou les hollywoodiennes villas des négociants en vins pourvues de pergolas, de piscines, de palmiers hollywoodiens, ou l'antique halle des marchands muée en café dernier cri (…)
Claude Simon, le Vent, p. 41.
5.4 Bien qu'ils fussent encore à une distance de presque deux blocs, on entendait distinctement le bruit régulier de leurs bottes sur l'asphalte.
A. Robbe-Grillet, Projet pour une révolution à New York, p. 21.
6 (XVIIe, abstrait). Grande quantité (d'éléments) faisant un tout homogène. || Un bloc imposant d'idées nouvelles.
Ensemble qui ne peut être scindé, divisé. || La philosophie marxiste forme un bloc. Ensemble, totalité, tout. || Un bloc sans fissure.
6 La famille oppose à l'étranger un bloc sans fissure; mais, à l'intérieur, que de rivalités furieuses !
F. Mauriac, la Province, p. 16.
(1889, Clemenceau, mais → cit. 6.1). Groupement politique. Coalition, union. || Bloc des gauches : les partis de gauche alliés (→ Monolithique, cit. 2).
6.1 Laissez-moi vous apprendre, pour conclure, que le mot « Bloc », dont l'univers entier croit Clemenceau le père, fut imaginé par un de mes élèves et ami : Joseph Casanova, qui usa le premier de ce vocable dans le Réveil du Nord.
Giraudoux, Siegfried et le Limousin, p. 14.
6.2 Alourdie, retardée, stabilisée par son économie artisanale et agricole, la France s'était enfoncée dans les ténèbres du Bloc national et l'impuissance du Cartel des Gauches.
Raymond Abellio, Ma dernière mémoire, t. II, p. 59-60.
Le bloc soviétique : les pays qui dépendent étroitement de l'Union soviétique.
6.3 Aussi bien, le plancton fléchit, la banquise craquelle, l'oxygène se raréfie, l'eau se pollue et on parle encore de « blocs » et de nations, de « monde socialiste » et de « monde capitaliste », comme si l'appartenance à une Église, à un Parti, à une École vous immunisait contre les effets terribles de l'encombrement et de la pollution.
Emmanuel Berl, le Virage, p. 31.
Écon. polit. || Bloc monétaire : ensemble de pays ou d'États associés dont les monnaies sont rattachées à une monnaie commune non convertible en or. Zone (monétaire). || Le bloc franc (1945), le bloc dollar, le bloc rouble.
Faire bloc : former un ensemble solide. || Faire bloc contre l'agresseur. Unir (s'). || Une phrase qui fait bloc.Former bloc (même sens).
7 On s'imagine que ces particules enchaînant les phrases, les rendent plus coulantes, plus solides (…) Les bonnes phrases n'ont pas besoin d'être boulonnées; elles font bloc.
Antoine Albalat, l'Art d'écrire…, VI.
7.1 — Accepte Samazelle; et arrange-toi avec Luc pour le neutraliser.
— S'il fait bloc avec Trarieux ils seront aussi forts que nous.
S. de Beauvoir, les Mandarins, p. 242.
D'un bloc, tout d'un bloc : tout d'une pièce.
8 Puis elle tourna sur ses talons, tout d'un bloc, comme une statue sur un pivot, et prit le chemin de sa maison.
Flaubert, Mme Bovary, II, 6.
Inform. Sous-ensemble de circuits réalisant une même fonction. || Bloc logique, bloc de calcul.Suite de caractères traités ensemble.
Math. Dans une matrice, chacune des sous-matrices que l'on peut former en cloisonnant par des horizontales et des verticales respectivement de même largeur et de même hauteur que la matrice.
7 Loc. adv. (1530, in D. D. L.). En bloc : tout ensemble, en totalité. Globalement, gros (en), masse (en). || Pris en bloc. || Admettre en bloc un raisonnement, un système. || Acheter en bloc (s'oppose à : isolément, séparément, successivement).
9 (…) l'histoire, qui tient un registre si exact des variations morales, ne constate qu'en bloc et très imparfaitement les variations physiques.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, IV, 269.
10 (…) le prolétariat est bien résolu, cette fois, à se soulever, en bloc, contre leur politique d'agression !
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 139.
11 On ne croit plus de la même manière qu'autrefois, cela est clair, on ne croit plus en bloc ce que l'Église enseigne.
J. Green, Journal, Vers l'invisible, 27 mai 1959.
———
II (Le sens « action de bloquer » n'est pas attesté en emploi général).
1 Au jeu de billard, Action d'immobiliser la bille d'un adversaire contre la bande.
2 Physiol. Trouble de la transmission de l'influx nerveux (le plus souvent à propos du cœur). || Bloc (ou blocage) du cœur ou bloc cardiaque, localisé dans le système de conduction cardiaque (nœuds sinusal et atrioventriculaire, faisceau de His); bloc atrioventriculaire, intéressant la conduction entre oreillettes et ventricules; bloc pariétal, au niveau ventriculaire; bloc péri- ou post-infarctus, pariétal limité à une partie du myocarde atteinte d'infarctus.
tableau Lexique de la chirurgie.
3 Loc. adv. Mar. || À bloc. || Hisser (une voile, un pavillon) à bloc : jusqu'à toucher la poulie de la drisse. || Souquer (une manœuvre) à bloc, au maximum, à fond.
Complètement, à fond. || Fermer un robinet à bloc. || Serrer les freins à bloc. Bloquer. || Gonfler un pneu à bloc.
12 Pas d'hommes : ni les assiégés couchés derrière leurs guichets fermés à bloc, ni les assaillants, défilés dans les maisons qui dominaient la voie.
Malraux, la Condition humaine, p. 102.
Fig., fam. Travailler à bloc, le plus possible.Être à bloc : n'en pouvoir plus.Être gonflé à bloc (1945). Gonfler (infra cit. 5).
13 Il travaille donc, il travaille, il travaille. Mieux ! Il phosphore, il rupine à bloc.
R. Queneau, Loin de Rueil, p. 46.
———
III (1846; du bloc [I., 1.] de bois enfermant les pieds des esclaves). Fam. Prison. || Mettre qqn au bloc.
(1861). Salle de police, commissariat. || Passer la nuit au bloc.
14 F…-moi cet homme-là au bloc. On verra demain.
A. Allais, Contes et chroniques, p. 68.
CONTR. Élément, fragment, lot, morceau, parcelle, partie, tronçon. — Demi, moitié (à); partie (en); incomplètement.
DÉR. Blocaille, blochet, bloquet. V. Blocaux, blot.
COMP. Bloc-cylindres, bloc-diagramme. Lève-blocs, ligne-bloc, monobloc. V. Bloc-notes.
HOM. Block, bloque.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bloc — bloc …   Dictionnaire des rimes

  • bloc — BLOC, blocuri, s.n. 1. Bucată mare dintr o materie solidă şi grea, masă solidă dintr o singură bucată. 2. Grămadă de lucruri considerate ca alcătuind o masă unică. ♢ Bloc de desen = grup de foi de hârtie de desenat, lipite între ele la una din… …   Dicționar Român

  • Bloc 46 — est un label de techno hardcore. Sommaire 1 Biographie 2 Discographie Vinyls 3 Discographie CD 4 Ressources …   Wikipédia en Français

  • Bloc — Saltar a navegación, búsqueda Por Bloc se puede referir a Bloc de notas Bloc Party, grupo de indie rock británico. Revista Bloc, revista española. o a los partidos políticos Bloc Nacionalista Valencià, partido político valenciano. Bloc Català,… …   Wikipedia Español

  • bloc — [blɒk ǁ blɑːk] noun [countable] 1. ECONOMICS a group of countries, usually with the same economic system, who have an official trading agreement with each other: • negotiations for the incorporation of Mexico into a trade bloc with the USA 2. a… …   Financial and business terms

  • Bloc — may refer to:*Eastern Bloc, a former group of countries in Europe *Bloc Québécois, a political party in Canada *Bloc Nacionalista Valencià, a political party in Land of Valencia *Voting bloc, a group of voters voting together *Bloc voting, a type …   Wikipedia

  • BLOC (A.) — BLOC ANDRÉ (1896 1966) «Un ingénieur de l’École centrale qui lit L’Esprit nouveau .» Cette formule résumerait assez bien la personnalité d’André Bloc en 1921, date à laquelle, ayant obtenu son diplôme d’ingénieur, il entre en relation avec… …   Encyclopédie Universelle

  • bloc — BLOC. s. fém. (On prononce le C.) Amas, assemblage de diverses choses, et principalement de plusieurs marchandises. Faire un bloc demarchandises. f♛/b] On dit, Acheter en bloc, vendre en bloc, pour dire, Acheter en gros, vendre en gros; et Faire… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bloc — BLOC. s. m. Amas, total. Faire un bloc de marchandises pour les vendre toutes ensemble. acheter en bloc. vendre en bloc. debiter en bloc. marchander en bloc & en tasche. Faire marché en bloc & en tasche, pour dire, A forfait, & moyennant un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bloc G — (Каркассон,Франция) Категория отеля: Адрес: 112 Rue Barbacane, 11000 Каркассон, Франция …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.